How to get away with murder

How to get away with murder (ou Murder) est une série réalisée par notre chère Shonda Rhimes. Elle met en scène une professeur de droit renommée, Annalise Keating, et ses 5 meilleurs élèves : Laurel Castillo, Wes Gibbins, Michaela Pratt, Connor Walsh et Asher Millstone. Ils travaillent avec elle dans son cabinet en compagnie de Franck Delfino, et Bonnie Winterbottom.

giphy2.gif

J’avoue ne plus regarder autant de séries qu’avant, mais s’il y en a bien une que je ne loupe pas c’est celle là ! Depuis sa création, je la regarde assidûment, je ne loupe pas un épisode, même si des fois elle part dans tous les sens. Trop de sens, même.

Petite rétrospective sur la moitié de la saison 2. Spoilers alerte!

L’affaire principale de la saison 2

Catherine et Caleb Hapstall sont accusés d’avoir tués leurs parents adoptifs ainsi que leur tante. Annalise décide de s’occuper de leur cas, alors que cela s’avère être très compliqué. Décidément, elle ne prend pas une minute pour elle ! Après les histoires concernant les meurtres de Rebecca, Lila, et son ex-mari, elle replonge dans quelque chose d’aussi malsain et de compliqué : le frère et la sœur (qui ne sont pas reliés par le sang), ont une relation intime qui est dévoilée au grand public, puis après on apprendra l’existence du vrai fils des Hapstall, Philip, qui est le fruit d’inceste… Su-per. Enfin bref, c’est quelque chose de tordu comme on en a l’habitude avec Shonda. On supposera plus tard que c’est Catherine et Philip qui ont tué le père et la mère Hapstall. C’est tordu, c’est super compliqué à suivre et à expliquer, mais c’est une série tellement prenante ! Et finalement, moi, j’ai une toute autre théorie… Et si c’était Caleb le vrai responsable ? Parce que là, ils reçoivent des mails anonymes qui leurs envoient des vidéos avec une demande de rançon, on suppose que c’est Philip, mais cela semble trop simple, non ? Enfin, on sait pas où il est celui-là, mais je suis sûre que c’est possible que ce soit Caleb. Si je ne me trompe pas, je plains Michaela, elle se fait vraiment prendre pour une con h24.

giphyOZ7ZSL3T.gif

L’histoire en parallèle

Une spécialité de cette série, c’est deux raconter deux choses à la fois : une seconde histoire racontée en même temps que la principale, mais pas du tout amenée de la même façon. Normalement, on raconte une histoire par son commencement, sauf que ce deuxième fil conducteur est raconté en débutant par la fin. On le remonte petit à petit dans la série pour enfin savoir comment est arrivée la catastrophe. En fait, pendant qu’on résout petit à petit le cas sur lequel Annalise travaille, on se rapproche de l’élément déclencheur de la deuxième histoire qui prend plus de place et qui deviendra, par la suite, la plus importante au détriment de celle qui avait été mise en scène en premier. C’est ça que j’aime : deux histoires qui se chevauchent, qui sont racontées de façons opposées, mais qui arrivent finalement à un même moment dans la vie des protagonistes, ce qui est très compliqué à gérer. J’aime bien les voir galérer!

ger.gif

La saison 2 a commencé par le cas des Hapstall, mais directement à la fin du premier épisode, on voit Annalise au sol, avec une balle près du cœur, on dirait qu’elle va mourir, et en plus on voit tous ses élèves s’agiter, partir en courant, hurler. Et là l’épisode s’arrête. Spécialité de la scénariste : la frustration. Et mes éternelles questions… Qui lui a tiré dessus ? Pourquoi faire ? Elle l’a fait seule ? Qui lui en veut ? En même temps, Annalise c’est vraiment une tarée, elle le méritait, mais par qui ? Les Hapstall ? Sinclaire ? Nate ? Tant de questions sans réponses qu’on saura qu’à la moitié de la saison. Elle nous tient comme ça, Shonda Rhimes, elle commence fort, et après, le suspense!

Annalise et son entourage

Annalise a des relations bizarres avec franchement chaque personne qu’elle côtoie. Déjà, elle est hautaine, elle sait que c’est une badass parce que franchement elle gère tout ce qu’elle fait, elle s’en sort toujours, ça la rend forte mais aussi détestable. Parce qu’elle sait qu’elle est douée. Puis, elle est malsaine… Elle prémédite beaucoup de choses. Quoi que… C’est peut-être une qualité dans ce métier. Ne pas se faire prendre. Que tout soit sous contrôle. Sous le sien, du moins.

dgfgf.gif

Nate, devons-nous vraiment parler de Nate ? Ils jouent au chat et à la souris ces deux-là, moi je sais plus ce qu’ils tournent. Ils étaient amants, puis après elle le met dans des histoires pas possibles, il la déteste mais fini par lui pardonner… Pour son amie Eve, c’est exactement la même chose, je trouve ça un peu dommage que Shonda fasse des histoires à Annalise avec des nouveaux arrivants, comme ça !

Y a qu’à voir avec Bonnie, aussi : cette dernière a clairement fricoté avec Sam, alors que c’était le mari d’Annalise (feux de l’amour bonjour), et à la fois elle voue un culte à sa patronne, elle l’admire, prend soin d’elle… Mais elles en viennent quand même à se faire du mal toutes les deux (mais pas un peu hein, pour de vrai quoi !), à se mentir, et Annalise dira “C’est pour te protéger que je fais tout ça”. Suivie par une réponse très sympathique de Bonnie “Je veux que tu meurs”. Cependant, quand Annalise se retrouve effectivement à deux doigts de mourir, là, Bonnie s’occupe d’elle. Faudrait savoir ma grande ! J’aime pas les Bonnie dans les séries. Bonnie de Vampire Diaries, par exemple.

bonnie.gif

Ce qui m’intrigue le plus c’est Wes. Déjà je l’aime pas moi. Il fait un peu martyr quoi, il fait un peu beausseigne (petit mot stéphanois qui veut dire “le pauvre”). Il a plus de parents, il fait parti des meilleurs alors qu’il était sur liste d’attente, sa petite amie (avec qui il n’allait pas du tout, j’aimais pas Rebecca non plus) meurt et on ne sait toujours pas qui l’a tué, Annalise lui ment… Et en plus, on apprend que Annalise le protège comme si c’était son propre fils (enfin des fois c’est un peu ambigu je trouve) parce qu’elle connaissait sa mère blabla… Wes peut tenir tête à Annalise et elle ne dit rien. Dernier suspense en date : Annalise était enceinte de son défunt mari, sur le point d’accoucher dans les flashbacks, mais elle a pas d’enfants aujourd’hui. Et là, on apprend que Wes aurait tué sa mère étant enfant, c’est pour ça qu’elle le protège.

giphy.gif

J’aime beaucoup cette série, je trouve Viola Davis dans le rôle d’Annalise Keating absolument somptueuse, j’adore le rôle qu’elle a et la force du personnage. J’adore voir Michaela et Laurel aussi. Je trouve qu’elles jouent vraiment toutes très bien. Même si je râle, j’adore les séries qui me donnent envie de me tirer les cheveux, parce qu’au moins il y a un vrai fond, une vraie histoire. Oui parfois c’est très malsain, mais c’est super prenant, intriguant, on a pas envie d’en louper une seconde. Puis de toute façon, il vaut mieux pas, sinon, on se perd facilement !

drgr.gif

Et vous, vous regardez ? Quel est votre personnage préféré ? J’pense que pour moi, c’est Laurel. (Ah tiens, ça vient de me faire penser… Laurel, et Wes? Non mais, non? Juste, non?) Je pense que mon prochain article sur Murder concernera le final, j’espère vraiment qu’il va être super !

gkhv.gif



4 thoughts on “How to get away with murder”

    • Coucou ! Merci pour ce commentaire 🙂
      Bonnie est agaçante, mais je me suis rendue compte que l’actrice jouait dans Scandal aussi, et qu’elle m’énervait tout autant haha :p
      Ah oui Connor je l’aime aussi ! Par contre t’as vu il veut plus travailler avec Annalise! Je refuse!

  • J’adore cette série aussi, impossible de louper un épisode ! Mon personnage préféré je dirais que c’est Franck, ténébreux et tout, en plus dans le dernier épisode (ou l’avant dernier je sais plus), il était vraiment trop chou face à Laurel (que j’adore aussi ^^ ).
    Wes est un peu étrange, on dirait qu’il est pas tout seul dans sa tête x) Et Bonnie m’énerve aussi ! Elle fait n’importe quoi et se fait passer pour une victime, en plus elle assume pas ses actes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *